Productions Intellectuelles

Productions intellectuelles

Il s’agit de productions tangibles du projet. Le projet My smart quartier prévoit 4 productions intellectuelles:

Etat de l'art

Illettrisme numérique et Participation citoyenne

Enquêtes

« besoins des habitants pour un quartier plus solidaire et durable »

Supports pédagogiques

“Illettrisme numérique”

Guide pratique

“espace de médiation numérique et citoyenne”

Etat de l'art : Illettrisme numérique et Participation citoyenne

La phase d'état des lieux s'appuie sur une analyse documentaire de l'état de l'art dans le domaine de l'illettrisme numérique et des outils en faveur de la participation citoyenne.

Cet état des lieux, qui est une analyse de pratiques et de politiques, s'est appuyé sur un travail de recherche mené à l’échelle dans les 4 pays partenaires, incluant les travaux en cours de la Commission européenne sur cette problématique.

En lien avec la mobilité apprentissage à Turin, la phase de diagnostic a mis en lumière tout l’intérêt pour chaque partenaire de s’approprier une action phare afin de la mettre en débat sur son propre territoire. Pour lire l’intégralité de l’étude, téléchargez le pdf ci-contre.

Enquêtes « besoins des habitants pour un quartier plus solidaire et durable »

L’enquête a été réalisée dans les 4 pays partenaires. Ce travail s’est naturellement inscrit à l’interface du diagnostic et du guide pédagogique à destination des médiateurs numériques et des professionnels en contact direct avec les habitants.

A partir d'un questionnaire construit collectivement sur la base des propositions d’ADC Moura, une enquête auprès de la population cible a été organisée sur chaque territoire afin d'évaluer les différentes fractures numériques, les besoins des habitants et leur positionnement face aux outils numériques (compétences, difficultés, freins, usages). L’enjeu a porté sur une identification de leur perception, et de leur capacité de projection vers une citoyenneté numérique active. Chaque partenaire a choisi un quartier sur lequel mener le questionnaire. Ainsi le POLITECNICO a choisi le quartier de Mirafiori dans la continuité des travaux réalisés dans le cadre du projet MIRAMAP présenté aux partenaires et intégré au projet My smart quartier. Pour la ville de Salon-de-Provence, c’est le quartier des Canourgue qui a naturellement été choisi, car il est le lieu d’implantation de l’AAGESC et choix de la ville comme quartier pilote dans ses politiques dans le domaine du numérique. Pour Moura, le quartier de Sete e Meio a été choisi car il s’agit d’un quartier présentant diverses problématiques notamment en termes d’inclusion économique et sociale. L’Université de Valence suite aux divers contacts pris (association des voisins au niveau national et de Valence ainsi que la Mairie de Valence) a choisi cinq quartiers afin d’assurer une bonne représentativité, pour la réalisation de l’enquête : Poblats Maritims, Alginet, Albors, Benimaclet, et Montserrat.

Les profils de ces quartiers sont différents (quartier jeune, quartier populaire, quartier habité plutôt par des personnes âgées...). Tous les quartiers illustrent l’ensemble des difficultés rencontrées autour de la fracture numérique.

Supports Pédagogiques “Illettrisme numérique”

Ce volet du projet prévoit la production de contenus pédagogiques favorisant l'apprentissage du numérique pour les personnes qui en sont le plus éloignés (publics fragiles, personnes âgées...).

Ce contenu formatif s'adresse aux professionnels. L’élaboration de contenus pédagogiques prend notamment en compte les aspects suivants :

  • Identification et évaluation de la précarité numérique
  • Identification des freins
  • Identification des outils de e-learning et applications pouvant aider les professionnels et les usagers
  • Posture et bonnes pratiques de la médiation numérique
  • Propositions de différents formats d'animation.

 

Guide méthodologique “espace de médiation numérique et citoyenne »

Durant la phase d'expérimentation, les méthodologies et supports identifiées ou créées durant le projet ont fait l'objet d'une phase de tests dans des espaces de médiation numérique et citoyenne sur les territoires partenaires.

L'objectif est de se nourrir du fruit de l'expérimentation pour rédiger un guide pratique sur les outils et méthodes pour créer des formes d'espace de médiation numérique et citoyenne. Ce guide donne des pistes aux professionnels intéressés par l'inclusion numérique et la participation citoyenne. Elle dote les professionnels du développement local et de l'animation territoriale d'une toute nouvelle casquette de médiateur numérique au service du collectif.